Grèce : Appel aux dirigeants européens

Aux Présidents, Premiers Ministres et Chancelière,

Notre communauté européenne de 28 pays et 500 millions de citoyens est aujourd'hui menacée de l'intérieur, à l'intérieur même de ses propres frontières et au sein de ses institutions. Ne pas agir face aux événements en cours ne fera qu'accentuer ce danger.

Vous, Dirigeants européens, devez montrer la voie pour sortir de cette dangereuse impasse. Vous devez faire avancer l'Europe. Il faut aller au-delà des deux options clairement insatisfaisantes, coûteuses et risquées, présentées aujourd'hui. C'est la seule manière pour l'UE d'éviter de perdre un de ses membres, sa propre crédibilité et la confiance de ses citoyens.

Nous vous exhortons à trouver un nouvel accord : un accord centré sur les réformes de la fiscalité et de l'administration publique, sur la lutte contre la corruption. Un accord porteur d'une nouvelle dynamique économique. Un accord qui refuse les mesures d'austérité procycliques, économiquement autodestructrices et socialement irresponsables. Un accord qui soutient un investissement réel et durable. Un accord visant la restructuration et l'allègement de la dette grecque.

Ce n'est pas seulement l'avenir de la Grèce qui est en jeu, c'est celui de l'Union toute entière. Il s'agit de nos efforts communs pour construire une démocratie européenne. Si l'idée d'une Europe unie et démocratique, tenant ses promesses de liberté, de paix et de prospérité commune ne peut plus trouver les architectes de son unité, elle faiblira et mourra. Par conséquent, nous faisons appel à vous, chefs d'Etats et de gouvernements, y compris le gouvernement grec, pour ouvrir la voie à un redressement durable de la Grèce sur la base des propositions ci-dessus.

Rebecca Harms et Philippe Lamberts
Coprésidents du Groupe des Verts/ALE au Parlement européen

Monica Frassoni et Reinhard Bütikofer
Coprésidents du Parti Vert européen

Sven Giegold et Ernest Urtasun
Membres de la commission des Affaires économiques et monétaires

Giorgos Dimaras, Philipos Ganoulis, Michalis Tremopoulos - Oikologoi Prasinoi (Greece)
 
Meyrem Almaci - Groen (Belgium)
Ahmet Atil Asici and Sevil Turan - Yesiller ve Sol Gelecek Partisi (Turkey)
Natalie Bennett - Green Party of England and Wales (UK)
Angelo Bonelli and Luana Zanella - Federazione dei Verdi (Italy) 
Dolors Camats and Juan Herrera Torres - Iniciativa per Catalunya Verds (Spain, Catalunya)
Laura Carlier and Teo Comet - Federation of Young European Greens
Arnold Cassola -  Alternattiva Demokratika (Malta)
Emmanuelle Cosse - Europe Ecologie Les Verts (France)
Jana Drápalová - Strana Zelených (Czech Republic)
Patrick Dupriez and Zakia Khattabi - Ecolo (Belgium)
Françoise Folmer and Christian Kmiotek - déi gréng (Luxembourg)
Eva Glawischnig and Werner Kogler - Die Grünen (Austria) 
Rasmus Hansson and Hilde Opoku - Miljøpartiet De Grønne (Norway)
Patrick Harvie and Maggie Chapman - Scottish Green Party (Scotland)
Igor Jurišič - SMS Zeleni Evrope (Slovenia)
Jesse Klaver - GroenLinks (Netherlands)
Alexey Kozlov - Zelenaya Alternativa GROZA (Russia)
Aleksander Laane - Eestimaa Rohelised (Estonia)
Juan López de Uralde and Rosa Martinez - EQUO (Spain)
Ville Niinistö - Vihreät - De Gröna (Finland) 
Pia Olsen Dyhr - Socialistisk Folkeparti (Denmark)
Adam Ostolski and Malgorzata Tracz - Zieloni (Poland)
Cem Özdemir and Simone Peter - Bündnis 90/Die Grünen (Germany)
Georgios Perdikis - Cyprus Green Party (Cyprus)
Liljana Popovska - Demokratska Obnova na Makedonija (Macedonia)
Eamon Ryan - Comhaontas Glas (Ireland)
András Schiffer and Bernadett Szél - Lehet Más a Politika (Hungary)
Otto ter Haar, De Groenen (Netherlands)
Petko Tzvetkov - Zelenite (Bulgaria)

(Protection des données personnelles)